Frequently Asked - Desktop

Des Questions?

Nous sommes ici pour aider

Spot on S: pour les chiens de 2 à 10 kg Spot on M: pour les chiens de 10 à 20 kg Spot on L: pour les chiens de 20 à 40 kg Spot on chat: pour les chats de plus de 12 semaines
FRONTLINE® Spot on n'est autorisé que pour les chiens de plus de 2 kg. Pour les chiens de moins de 2 kg, veuillez utiliser FRONTLINE® spray.
FRONTLINE® Spot on peut être utilisé chez les chiots à partir de 2 kg et chez les chats à partir de l'âge de 12 semaines. FRONTLINE® spray est recommandé chez les animaux plus jeunes/plus légers (à partir de 8 semaines pour les chats).
Afin que le principe actif puisse se répartir de manière optimale, vous ne devez pas baigner ou laver votre chien dans les 48 heures qui précèdent ou qui suivent le traitement par FRONTLINE®. Si votre chien se baigne ou nage régulièrement, demandez des comprimés à mâcher contre les puces et les tiques à votre vétérinaire.
Non! Le principe actif et l'excipient ne sont pas répartis uniformément dans la pipette. Par conséquent, si vous répartissez la pipette sur plusieurs animaux, vous courez le risque qu'un animal reçoive majoritairement l'excipient et pas suffisamment de principe actif. Le médicament n'est donc pas efficace.
FRONTLINE® Spot on et le spray contiennent le même principe actif et se distinguent uniquement par leur forme d'administration. FRONTLINE® Spot on est une pipette contenant une solution de principe actif liquide à appliquer sur la peau. Il convient aux chiens à partir d'un poids de 2 kg et aux chats à partir de l'âge de 12 semaines. FRONTLINE® spray est un spray à pompe à vaporiser et convient à tout âge et à tout poids.
FRONTLINE® doit être utilisé toutes les 4 semaines. Étant donné que les puces sont actives toute l'année, un traitement préventif est préconisé toute l'année - pas uniquement durant les mois d'été.
Non! Sauf indication contraire du vétérinaire, une utilisation plus fréquente que toutes les 4 semaines est déconseillée.
Non! Il suffit de quelques puces sur votre animal et votre habitation entière peut très rapidement être durablement infestée. Même les animaux ne séjournant qu'à l'intérieur peuvent attraper des puces lorsqu'un animal non traité leur rend visite. De même, seules quelques tiques suffisent à transmettre des maladies.
Oui! Les puces sont actives toute l'année. La saison des tiques est certes principalement de mars à octobre, mais en principe les tiques sont actives à partir d'une température extérieure de 6°C.
Avec le spray à pompe mécanique, pulvérisez sur l'ensemble du corps, en maintenant le flacon à 10-20 cm. Appliquez à rebrousse-poil, en ayant soin de couvrir la totalité de l'animal afin de mouiller uniformément le pelage. Ensuite, mettre des gants et faire pénétrer le produit jusqu'à la peau en frictionnant. Pour la posologie correcte (nombre de pressions de la pompe), voir la notice d'emballage.
Cassez l'embout de la pipette au niveau de la partie prédécoupée. Écartez les poils de l'animal à la base de l'encolure entre les omoplates jusqu'à ce que la peau soit visible. Placez la pointe de la pipette sur la peau et videz complètement le contenu de la pipette en appuyant plusieurs fois sur celle-ci.
Oui! Car les puces peuvent passer d'un animal à l'autre. Par ailleurs, les stades des puces présentes dans l'environnement peuvent infester les autres animaux vivant dans le même foyer.
Oui! FRONTLINE® est également autorisé pour l'emploi chez les chiennes et les chattes utilisées pour la reproduction, gravides et allaitantes.
La plupart du temps, les tiques peuvent être identifiées à l'œil nu. Elles peuvent avoir des formes, des couleurs et des tailles différentes. Les tiques qui ne se sont pas encore gorgées de sang, sont en général ovales, plates et ont la taille d'un grain de sésame. Les tiques gorgées de sang ont environ la taille et la forme d'un petit pois.
Les symptômes d'une infestation par des puces se manifestent par des grattages, morsures ou léchages fréquents, ainsi que par des altérations cutanées enflammées et une chute de poils. Les puces vivantes et leurs excréments peuvent être identifiés à l'œil nu sur le pelage de l'animal infesté.
"Dès qu'une tique s'est fixée à la peau d'un animal de compagnie non traité, elle suce du sang pendant 10 jours au maximum. Les stades immatures des puces, en particulier les pupes, peuvent survivre jusqu'à un an dans un environnement intérieur adéquat. Les puces adultes éclosent de ces pupes lorsque les conditions y sont favorables. "
Oui! Les piqûres de tiques et de puces peuvent entraîner des irritations et des inflammations. La transmission éventuelle d'agents pathogènes à vous-même ou à votre animal représente toutefois un danger bien plus sérieux. Les agents pathogènes de la borréliose peuvent par exemple être transmis par les tiques.
Oui! Les chiens et les chats développent souvent une allergie à la salive des puces qui est désignée par le terme de dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP). Chez les animaux sensibilisés, une seule puce suffit à causer des démangeaisons intenses et des problèmes cutanés. Si une DAPP a été diagnostiquée chez votre animal, un traitement anti-puces régulier de tous les chiens et chats vivant dans le même foyer est primordial pour prévenir les problèmes allergiques.
Non! Il n'existe pas de preuve scientifique fondée confirmant que les traitements «naturels» ou «organiques» peuvent protéger nos animaux de compagnie contre les parasites de manière durable et efficace.
Si possible, examinez votre animal de compagnie tous les jours afin de détecter la présence de puces et de tiques, surtout s'il a séjourné à l'extérieur. Les parasites peuvent très bien survivre dans notre environnement, surtout pendant les mois plus chauds de l'année.

Dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP): affection cutanée allergique chez le chien et chez le chat aux substances contenues dans la salive des puces. Des démangeaisons intenses en sont la conséquence.

Ténia de la dipylidiose: transmission par des puces de chat infectées qui contaminent également les chiens. Les symptômes sont des troubles intestinaux, des carences, un amaigrissement et des diarrhées.

Bartonellose (chat): en général, l'animal ne présente pas de symptômes ou uniquement de légers symptômes. Si le chat infecté griffe une personne, cette personne peut attraper la «maladie de la griffe du chat». 

On rencontre principalement les tiques en forêt et dans les prairies d'herbes hautes, mais également dans les parcs urbains et même dans votre propre jardin.

Les tiques peuvent transmettre des maladies infectieuses dangereuses. Les chiens, en particulier, peuvent tomber gravement malades. Les maladies les plus dangereuses sont:

  • Borréliose de Lyme: fièvre, manque d'appétit, fatigue et inflammations articulaires.
  • Babésiose: fièvre, manque d'appétit, pâleur des muqueuses, jaunisse avec urine foncée.
  • Anaplasmose: fièvre, léthargie, pâleur des muqueuses, perte de poids.
  • FSME: fièvre, troubles locomoteurs, sensibilité à la douleur, désorientation, crises épileptiques.
Il arrive très rarement que les animaux de compagnie attrapent directement des puces d'autres animaux. Les animaux de compagnie attrapent des puces provenant de l'environnement. Par exemple, le chien non traité de votre voisin ou des animaux sauvages tels que hérissons, oiseaux, rats viennent dans votre jardin et laissent tomber des œufs de puces qui se développent alors en cocons. Lorsque vos animaux de compagnie passent à cet endroit, les puces sont stimulées à sortir de leur cocon et à sauter sur la fourrure de votre compagnon quadrupède.
Aucune interaction connue avec d'autres médicaments. Parlez-en cependant à votre vétérinaire.
Les puces adultes présentes sur votre animal de compagnie ne constituent qu'une partie du problème. Il est primordial de traiter également l'environnement, car les puces adultes présentes sur votre animal de compagnie pondent jusqu'à 50 œufs par jour. Ceux-ci tombent de votre animal de compagnie et n'éclosent que plus tard.
Lorsqu'il est utilisé conformément à l'usage prévu, FRONTLINE® ne représente aucun risque sanitaire pour les enfants ou les adultes. Il est toutefois recommandé d'attendre que la solution sèche après le traitement avant de caresser l'animal. Toutefois, il est recommandé de ne caresser l'animal après le traitement qu'une fois que la solution a séché. Les animaux traités ne doivent pas être touchés et les enfants ne doivent pas jouer avec les animaux traités tant que le site d'application n'est pas sec. Les animaux fraîchement traités ne doivent pas dormir en contact étroit avec leurs propriétaires, en particulier les enfants. Ne pas fumer, boire ou manger pendant l'application.
Non! FRONTLINE® est un médicament vétérinaire et est exclusivement autorisé pour les chiens et les chats.
Assurez-vous d'avoir utilisé le produit correctement. Lisez la notice avant utilisation. Traitez toujours tous les animaux vivant dans le même foyer. Veillez à la taille correcte de la pipette. Appliquez FRONTLINE® directement sur la peau. Ne lavez pas votre animal dans les 48 heures qui précèdent et qui suivent le traitement. Observez l'intervalle de traitement de 4 semaines.
FRONTLINE® contient le principe actif fipronil - un poison qui agit par contact sur les ectoparasites tels que les puces, les tiques et les poux.
Après l'application de FRONTLINE®, le fipronil est stocké dans les glandes sébacées de la peau de l'animal. Via le film de sébum, il se répand ensuite continuellement dans le pelage et sur la peau. Les puces et les tiques qui infestent l'animal sont tuées par le contact direct avec le principe actif.
FRONTLINE® agit exclusivement sur le système nerveux des parasites tels que les tiques, les puces et les poux et est, par conséquent, très sûr pour l'humain, le chien et le chat. Des effets secondaires ne surviennent que très rarement.
Non! FRONTLINE® est exclusivement autorisé officiellement pour les chiens et chats de toutes races. Pour toute question, veuillez vous adresser à votre vétérinaire.
Non! FRONTLINE® tue les puces et les tiques dès que celles-ci entrent en contact avec le pelage ou la peau de votre animal.
En principe, il faut éviter que votre animal de compagnie lèche la solution. Cependant, FRONTLINE® est très bien toléré. Une salivation peut survenir transitoirement qui n'est cependant pas occasionnée par le principe actif, mais par le goût amer de la solution.
Comme mesure de précaution générale, il est recommandé aux enfants ou aux adultes de ne pas caresser les animaux traités jusqu'à ce que la solution soit complètement sèche. Conseil: Traitez votre animal de préférence en début de soirée.
Après le contact avec FRONTLINE®, les puces sont tout d'abord hyperactives. Elles peuvent irriter votre animal lorsqu'elles sautent dans son pelage avant de finir par mourir. Si l'animal se gratte davantage, cela peut toutefois aussi être le signe d'autres affections cutanées. Si vous avez des incertitudes ou des inquiétudes, veuillez consulter votre vétérinaire.
Aucun produit ne repousse les puces. Il est donc normal après le traitement d'apercevoir encore des puces sur votre animal de compagnie. Celles-ci sautent de l'environnement infesté sur l'animal et ne sont tuées que dans les 24 heures suivant le contact avec FRONTLINE®. Par conséquent, il est primordial de traiter également l'environnement. Consultez votre vétérinaire pour les possibilités.
"Avant le voyage, utilisez un produit adéquat afin de minimiser le risque que votre animal s'infecte avec une maladie transmissible par les tiques. Si vous voyagez plus d'un mois, traitez votre animal régulièrement en fonction des informations mentionnées sur l'emballage. Avant le voyage, veuillez vous informer de la prophylaxie adéquate auprès de votre vétérinaire. Il existe également des antiparasitaires «répulsifs» qui ont un effet protecteur contre les phlébotomes, les mouches hématophages et les moustiques. "
FRONTLINE® est un médicament vétérinaire autorisé et disponible en pharmacie ou chez le vétérinaire, mais pas dans les petshops.
Placez la pince à tiques, la carte à tiques ou la pincette aussi près que possible de la peau de l'animal de compagnie et tirez la tique avec précaution jusqu'à ce qu'elle soit retirée de la peau. «Les mythes des remèdes de grand-mère» comme faire tourner la tique dans le sens des aiguilles d'une montre ou l'application d'huile ou de colle ne font qu'empirer la situation.
Non! De nombreuses personnes croient qu'elles sont vaccinées «contre les tiques» et pensent à la vaccination contre la FSME. Actuellement, il n'existe pas encore de vaccin autorisé contre la borréliose pour l'humain. Il existe bien un vaccin contre la borréliose pour le chien, mais cela ne signifie pas nécessairement que le chien ne peut pas être infesté par des tiques.
Non! La longueur des poils n'est pas déterminante.